Benutzerspezifische Werkzeuge
Amnesty Urgent Actions
Startseite Urgent Actions 2023 Two water defenders killed
UA 003/23
Honduras
Aktiv seit 13. Januar 2023 | Noch 36 Tage Laufzeit

Deux défenseurs du droit à l’eau ont été tués

AI-Index: AMR 37/6352/2023

Aly Magdaleno Domínguez Ramos et Jairo Bonilla Ayala, membres de la résistance populaire de Guapinol contre une mine d’extraction de minerai de fer, ont été retrouvés morts dans la communauté de Guapinol (département de Colón, nord du Honduras) le 7 janvier 2023. Selon leurs proches, ils ont été interceptés par des agresseurs armés et abattus sur place. Aly est le frère de Reynaldo Domínguez; ils ont tous deux fait partie d’un groupe de 32 personnes poursuivies en justice par la société minière Inversiones Los Pinares et l'État hondurien pour avoir défendu le parc national Carlos Escaleras. Nous demandons aux autorités du Honduras de veiller à ce que des enquêtes approfondies et impartiales soient menées dans les meilleurs délais, et de prendre immédiatement des mesures de protection adéquates.

COMPLÉMENT D’INFORMATION

Plusieurs communautés, groupes de petits paysans, paroisses et organisations locales de la municipalité de Tocoa (département de Colón, dans le nord du Honduras), sous l’égide du Comité municipal de défense des biens publics et communs (CMDBCP), s’opposent au permis d’exploitation attribué à la compagnie minière Inversiones Los Pinares dans le parc national Carlos Escalera, anciennement connu sous le nom de Montaña de Botaderos, depuis 2015.

Le 1er août 2018, des habitant·e·s ont établi le «camp Guapinol» pour protester de façon pacifique contre ce permis et contre l’exploitation minière en plein cœur d’une zone protégée abritant les sources d’eau dont la population locale dépend pour sa subsistance. Ils ont déposé plusieurs plaintes auprès de juridictions locales, mais elles n'ont toujours pas été traitées. Les membres du CMDBCP ont été visés par au moins deux procédures judiciaires depuis 2018 en raison des activités qu’ils mènent pour protéger les fleuves Guapinol et San Pedro contre l’impact du projet minier. Aly et son frère, Reynaldo Dominguez, ont été placés en détention en 2019 avec d’autres défenseur·e·s du fleuve Guapinol dans le cadre de ces procédures.

Ces mêmes poursuites ont mené à l’incarcération injuste de huit défenseurs du fleuve Guapinol pendant plus de deux ans, après qu'ils ont simplement défendu de manière pacifique le droit à une eau propre, situation ayant suscité un tollé international. Après une analyse rigoureuse, Amnesty International a déterminé que le dossier montre que l’enquête souffre de nombreuses lacunes, et a déclaré que ces hommes étaient des prisonniers d’opinion. Depuis leur libération en février 2021, le CMDBCP a dénoncé les attaques visant ses membres, qu’il s’agisse de tentatives de stigmatisation ou de surveillance. Le Comité continue à demander l’arrêt de ce projet minier.

Ces cinq dernières années, Amnesty International a donné l’alerte au sujet des nombreux homicides et autres types d’attaques visant des militant·e·s au Honduras, un des pays les plus meurtriers au monde pour les personnes qui défendent les droits humains. Malgré la gravité des attaques contre ces défenseur·e·s, le Honduras n’a pas encore signé l’Accord d'Escazú, le premier traité protégeant les droits fondamentaux en relation avec l’environnement en Amérique latine et dans les Caraïbes, en vertu duquel les États signataires sont tenus de protéger les défenseur·e·s de l’environnement, et qui est entré en vigueur le 22 avril 2021.

Passez à l'action

  • Envoyez un appel en utilisant vos propres mots ou en vous inspirant du modèle de lettre ci-dessous.

  • Passez à l'action dans les réseaux sociaux: voir les infos (en anglais) dans le champ jaune à droite.

  • Merci d'agir dans les plus brefs délais, avant le 10 mars 2023.

  • Veuillez écrire des lettres/messages courtois, de préférence en espagnol ou dans votre propre langue.

Modèle de lettre

Modèle de lettre en espagnol ouvrir ici / Aqui modelo de carta en español

Señor Fiscal General:
Me dirijo a usted para expresarle mi preocupación por la muerte de los defensores de los derechos humanos Aly Magdaleno Domínguez Ramos y Jairo Bonilla Ayala, ocurrida en la comunidad de Guapinol, municipio de Tocoa, departamento de Colón, en Honduras, el 7 de enero de 2023, así como por la seguridad de sus familiares, la comunidad de Guapinol y el Comité Municipal de Defensa de los Bienes Comunes y Públicos (CMDBCP).
Según información del CMDBCP, Aly Domínguez y Jairo Bonilla fueron abatidos a tiros el 7 de enero de 2023, cuando regresaban del trabajo a casa en un ciclomotor. La población de Guapinol y otras comunidades de Tocoa han sufrido continuos ataques a causa de su impugnación pacífica de la legalidad de un proyecto minero en el Parque Nacional Carlos Escaleras; esos ataques han incluido la detención injusta de ocho defensores del río Guapinol, conocidos como los “ocho de Guapinol”, que obtuvieron notoriedad y atención globales.
Las autoridades responsables de la investigación deben respetar el derecho de las familias de los defensores de los derechos humanos a la justicia, la verdad y la reparación. Según las normas internacionales de derechos humanos, las autoridades deben considerar el trabajo de derechos humanos de las víctimas como hipótesis para estos crímenes.
Por tanto, le insto a llevar a cabo urgentemente una investigación inmediata, independiente, exhaustiva e imparcial para identificar a todos los responsables de los asesinatos de Aly Domínguez y Jairo Bonilla.
Atentamente,

- - -

Monsieur le Procureur général,

Je vous écris afin de vous faire part de l’inquiétude que m’inspirent la mort d’Aly Magdaleno Domínguez Ramos et Jairo Bonilla Ayala, deux défenseurs des droits humains de la communauté de Guapinol, dans la municipalité de Tocoa (département de Colón) le 7 janvier 2023, et la sécurité de leurs proches, des habitant·e·s de Guapinol et du Comité municipal de défense des biens publics et communs (CMDBCP).

Le CMDBCP a signalé qu’Aly Domínguez et Jairo Bonilla ont été abattus le 7 janvier 2023, alors qu’ils rentraient chez eux à mobylette après le travail. Les résident·e·s de Guapinol et d’autres municipalités de Tocoa sont victimes d’attaques continuelles parce qu’ils contestent de manière pourtant non violente la légalité d’un projet minier dans le parc national Carlos Escaleras. L’arrestation injuste de huit défenseurs du fleuve Guapinol, connus sous le nom des «Huit de Guapinol», a en particulier eu un retentissement mondial.

Les autorités chargées de l’enquête doivent respecter le droit des familles de ces défenseurs des droits humains à obtenir justice, vérité et réparations. Conformément aux normes internationales relatives aux droits humains, les autorités doivent envisager que le travail des victimes en faveur des droits humains puisse être le motif de ces crimes.

Je vous demande donc de mener dans les meilleurs délais une enquête indépendante, impartiale et approfondie afin d’identifier tous les responsables présumés du meurtre d’Aly Domínguez et Jairo Bonilla.

Veuillez agréer, Monsieur le Procureur, l’expression de ma haute considération.

 

Appels à

Mr. Oscar Fernando Chinchilla
Attorney General

(Posta Edificio Lomas Plaza II,
Col. Lomas del Guijarro,
Tegucigalpa,
Honduras)

Email: fiscaliageneralhnd@gmail.com ; mprelacionespublicas@gmail.com
Twitter: @MP_Honduras / @ofchb
Nous vous encourageons à envoyer des e-mails et à utiliser les identifiants Twitter

 

Copies à

Nathalie Roque
Minister for Human Rights (Secretaria de Derechos Humanos)

Ministry of Human Rights (Secretaría de Derechos Humanos)
Edificio Le Sage, Colonia Florencia Oeste, Boulevard Suyapa frente a Lama Motors / Volvo. Tegucigalpa M.D.C

Email: natalie.roque@sedh.gob.hn despacho.ministerial@sedh.gob.hn (assistant)
Twitter: @sedhHonduras, @RoqueNatalie

 

Ambassade de la République du Honduras
Avenue de France 23
1202 Genève

Fax: 022 / 710 07 66
E-mail: mission@hondurasginebra.ch

 

 

- - -

Envoi de courier par poste dans le monde - info générale: L'envoi de lettres PRIORITY est possible dans presque tous les pays.
Veuillez vérifier
sur le site Internet de la Poste Suisse si des lettres sont actuellement envoyées au pays de destination.
Faute de quoi nous vous demandons d'envoyer votre lettre par e-mail, fax ou les médias sociaux (si disponibles) et/ou de l'envoyez via l'ambassade avec la demande de transmission à la personne désignée.


Possible réponse à votre lettre

Il est possible que vous recevriez une réponse à votre lettre d'appel. Vous n'êtes pas tenu de répondre vous-même, mais nous vous serions reconnaissants de bien vouloir nous envoyer cette lettre de réponse. Idéalement scannée par e-mail à ua@amnesty.ch. Nous transmettons les réponses à l'équipe de recherche concernée (via le secrétariat international d'Amnesty). Les collègues analysent le contenu et décident de la marche à suivre, ce qui peut se traduire par une Action urgente complémentaire.

Nous ne craignons aucune conséquence en Suisse pour les militant-es des Actions urgentes. Cependant, il peut être judicieux de ne pas écrire une lettre si vous avez l'intention de voyager dans le pays (ou d'y avoir de la famille). Cela vaut surtout pour les pays «problématiques» et répressifs. (Russie, Turquie, Chine, ...)

Social media

English

.@MP_Honduras @sedhHonduras must ensure an independent, effective and impartial investigation into the killings of Aly Domínguez and Jairo Bonilla, defenders of the #Guapinol river in #Honduras, and effective protection measures for the communities and their families.

Español

.@MP_Honduras @sedhHonduras deben garantizar una investigación independiente, efectiva e imparcial sobre los asesinatos de Aly Domínguez y Jairo Bonilla, defensores del río #Guapinol en #Honduras, y medidas efectivas de protección para las comunidades y sus familias.

9 Briefe verschickt  
My Urgent Actions
Fürs Mitzählen lassen Ihres Briefes und Update-Funktion zu nutzen müssen Sie sich
einloggen oder
anmelden
Downloads
UA 003/23 english
Microsoft Word Document, 41.4 kB
UA 003/23 deutsch
Microsoft Word Document, 42.1 kB
UA 003/23 français
Microsoft Word Document, 41.8 kB
Mehr zum Thema

Menschenrechtsverteidiger

Grundlegende Infos über die Menschenrechte und die verschiedenen internationalen Abkommen. Mehr