Benutzerspezifische Werkzeuge
Amnesty Urgent Actions
Startseite Urgent Actions 2021 11 Opposition activist at risk of torture
UA 118/21
Turkménistan
Aktiv seit 22. November 2021 | Noch 48 Tage Laufzeit

Un militant de l’opposition risque d’être torturé

AI-Index: EUR 61/5015/2021

Azat Isakov, un militant turkmène du mouvement d’opposition Turkmenia, Unite! («Turkménie, unissons-nous!»), a été porté disparu en Russie le 20 octobre et serait réapparu plus tard au Turkménistan. Selon une déclaration de Turkmenia, Unite!, il est détenu au secret dans le service du ministère de la Sécurité nationale à Turkmenabat, dans le nord-est du Turkménistan. Le lieu où il se trouve et ce qu’il est advenu de lui doivent être confirmés par les autorités. Azat Isakov risque à tout moment d’être soumis à des actes de torture et à d’autres mauvais traitements. Il doit être libéré immédiatement.

COMPLÉMENT D’INFORMATION

Turkmenia, Unite! («Turkménie, unissons-nous!») est un mouvement d’opposition qui critique activement le gouvernement turkmène sur les réseaux sociaux. Ce groupe publie, sur ses pages Facebook et YouTube, des vidéos dans lesquelles il met en lumière les problèmes sociaux au Turkménistan et appelle le président Gourbangouly Berdymoukhamedov à satisfaire les besoins de la population. Turkmenia, Unite! a commencé à s’exprimer haut et fort après des événements survenus en 2020: en mars, un grand nombre de migrants turkmènes travaillant en Turquie avaient été victimes d’empoisonnement et en avril, une violente tempête avait fait des ravages dans la région de Lebap.

Les parents, l’épouse et les enfants d’Azat Isakov vivent au Turkménistan. Depuis qu’il mène des activités militantes en ligne, ils disent recevoir des menaces émanant du ministère de la Sécurité nationale. Le 24 juillet 2020, des agents de ce ministère ont saisi leurs téléphones pour enquêter sur le lieu où se trouvait Azat Isakov. Le surlendemain, une des chaînes YouTube favorables aux autorités indiquait que celles-ci connaissaient son adresse en Russie. Peu après, Azat Isakov a commencé à recevoir des menaces et des messages exigeant son retour au Turkménistan. Il craignait de faire l’objet de persécutions et après s’être fait voler ses papiers, il a refusé de se rendre auprès des services russes de l’immigration pour renouveler son permis de travail. Le 15 septembre, la police russe a arrêté Azat Isakov, mais elle l’a relâché après deux jours de garde à vue. Le 20 octobre, Azat Isakov a disparu sans laisser de traces, et son retour au Turkménistan a été signalé le 22 octobre.

Des militante·s de Turkmenia, Unite! ont diffusé une déclaration sur la chaîne YouTube du mouvement, dans laquelle ils affirment qu’Azat Isakov est détenu au secret dans la 6e division des services de police de Turkmenabat, tristement célèbre pour ses poursuites à l’encontre de personnalités de l’opposition et de journalistes, ainsi que pour son recours à la torture.

Passez à l'action

  • Envoyez un appel en utilisant vos propres mots ou en vous inspirant du modèle de lettre ci-dessous.

  • Passez à l'action dans les réseaux sociaux: voir les infos (en anglais) dans le champ jaune à droite.

  • Merci d'agir dans les plus brefs délais, avant le 17 janvier 2022.

  • Veuillez écrire des lettres/messages courtois, de préférence en turkmène, russe, anglais ou dans votre propre langue.

Modèle de lettre

Monsieur le Président de la République,

Je vous écris afin de vous faire part de ma profonde inquiétude pour la sécurité d’Azat Isakov, militant de l’opposition. On ignore en effet où il se trouve depuis qu’il a été porté disparu à Nikonovo, un village de la région de Moscou, en Russie, le 20 octobre 2021. Il serait détenu par le ministère de la Sécurité nationale du Turkménistan.

Azat Isakov, travailleur migrant turkmène établi en Russie, critique ouvertement le gouvernement turkmène depuis 2019 et a rejoint le mouvement d’opposition Turkmenia, Unite! Le 20 octobre, Azat Isakov a adressé à une personne de confiance un message expliquant qu’il craignait que des policiers russes ne soient sur le point de l’arrêter. Depuis lors, il n’a plus envoyé aucun message.

Le 9 novembre, un membre de Turkmenia, Unite! a reçu une réponse officielle à la demande d’informations que le mouvement avait adressée au ministère russe de l’Intérieur, indiquant qu’Azat Isakov avait quitté la Russie le 22 octobre. Or, Azat Isakov n’aurait pas pu quitter ce pays par ses propres moyens, car il ne disposait pas des documents de voyage nécessaires.

Depuis 2020, Azat Isakov et les membres de sa famille qui vivent au Turkménistan signalent recevoir régulièrement des menaces émanant d’agents du ministère turkmène de la Sécurité nationale, notamment des menaces d’enlèvement et de viol visant des membres de la famille.

Je vous prie respectueusement de faire tout ce qui est en votre pouvoir pour que:
- des informations soient communiquées de toute urgence sur ce qu’il est advenu d’Azat Isakov et sur le lieu où il se trouve;
- s’il est détenu par les forces de l’ordre turkmènes, Azat Isakov soit protégé contre la torture et toute autre forme de mauvais traitements, et puisse être en contact avec ses proches et bénéficier de tous les soins médicaux dont il pourrait avoir besoin;
- à moins qu’il n’existe suffisamment d’éléments de preuve dignes de foi pour l’inculper d’une infraction pénale reconnue par le droit international, Azat Isakov soit immédiatement libéré.

Veuillez agréer, Monsieur le Président de la République, l’expression de ma haute considération,

 

Appels à

Président de la République
Gurbanguly Berdimuhamedov
c/o The Permanent Mission of Turkmenistan
to the United Nations
866 UN Plaza, Suite 540
New York, NY
10017 États-Unis / USA

Fax : (212) 486 25 21
E-Mail: turkmenistan@un.int
The Permanent Mission of Turkmenistan to the United Nations:
go.saparov@gmail.com

 

Copies à

Ambassade du Turkménistan
Avenue de France 23
1202 Genève

Fax: 022 749 10 01
E-mail: info@turkmenistanmission.ch

 

 

Envoi de courier par poste dans le monde - info générale: L'envoi de lettres PRIORITY est possible dans presque tous les pays.
Veuillez vérifier
sur le site Internet de la Poste Suisse si des lettres sont actuellement envoyées au pays de destination.
Faute de quoi nous vous demandons d'envoyer votre lettre par e-mail, fax ou les médias sociaux (si disponibles) et/ou de l'envoyez via l'ambassade avec la demande de transmission à la personne désignée.

11 Briefe verschickt  
My Urgent Actions
Fürs Mitzählen lassen Ihres Briefes und Update-Funktion zu nutzen müssen Sie sich
einloggen oder
anmelden
Downloads
UA 118/21 english
Microsoft Word Document, 40.3 kB
UA 118/21 français
Microsoft Word Document, 41.1 kB
UA 118/21 deutsch
Microsoft Word Document, 41.2 kB
Mehr zum Thema

Folter

Warum ist Folter immer falsch und nutzlos? Wie engagiert sich Amnesty für die Wahrung des absoluten Folterverbots? Mehr