Benutzerspezifische Werkzeuge
Amnesty Urgent Actions
Startseite Urgent Actions 2021 02 Protect enviromental defenders at risk
UA 018/21
Colombie
Aktiv seit 12. Februar 2021 | Noch 3 Tage Laufzeit

Il faut protéger les défenseur.es de l’environnement en danger

AI-Index: AMR 23/3691/2021

Le 8 février, des personnes non identifiées ont distribué des tracts menaçants à proximité du domicile de Luis Alberto González López, dans la ville de Barrancabermeja, laissant 72 heures à cet homme pour quitter le territoire, sans quoi il deviendait un objectif militaire. Luis González López est le vice-président de la FEDEPESAN, une organisation de défense de l’environnement de la région du Magdalena Medio (centre de la Colombie). Le texte était signé par l’Armée de libération nationale (ELN). Depuis septembre 2020, des groupes armés ont envoyé des menaces de mort à au moins cinq reprises aux membres de la FEDEPESAN. Amnesty International appelle le ministère de l'Intérieur à prendre des mesures de protection collective en faveur des membres de la FEDEPESAN, après consultation de ces personnes et avec leur accord.

COMPLÉMENT D’INFORMATION

La Fédération des pêcheurs artisanaux, écologistes et touristiques du département de Santander (FEDEPESAN) est une organisation qui défend l’environment dans le département de Santander. La FEDEPESAN a dénoncé publiquement la pollution de la Ciénaga San Silvestre, dans la municipalité de Barrancabermeja (nord-est de la Colombie). La Ciénaga San Silvestre alimente en eau quelque 300 000 habitant.es de la région du Magdalena Medio.

En raison de leurs activités, plusieurs membres de la FEDEPESAN ont été la cible de menaces de mort et d’atteintes à leur sécurité. Voici certains des derniers événements qui les ont touchés:

Le 13 septembre 2020, Luis Alberto González (vice-président de la FEDEPESAN) a trouvé à proximité de son domicile une petite boîte contenant un crapaud dont la gorge avait été tranchée et une note comportant le texte suivant: «Tu vas bientôt mourir. De la part de l’ELN».

Le 14 octobre 2020, des personnes armées non identifiées ont suivi Luis Alberto González dans ses déplacements dans la zone rurale de la municipalité de Barrancabermeja.

Le 20 janvier 2021, des inconnus se sont approchés du domicile de Yuly Andrea Velasquez Briceño, la présidente de la FEDEPESAN, et ont tiré des coups de feu. Yuly Andrea Velasquez Briceño était chez elle avec ses proches; ils se sont cachés pendant qu’ils appelaient la police. Les inconnus armés sont partis avant l’arrivée des forces de l’ordre.

Le 4 novembre 2020, 14 dirigeants écologistes régionaux, dont le vice-président de la FEDEPESAN, Luis Gonzalez, ont reçu un tract, émanant semble-t-il du groupe armé Black Eagles, dont le message était le suivant: «Vous avez 24 heures pour quitter le territoire, sans quoi vous serez déclarés objectifs militaires et tués par nos unités.»

La Colombie est le pays le plus dangereux au monde pour les personnes qui défendent la terre, le territoire et l’environnement. Les défenseur.es des droits humains risquent leur vie chaque jour pour protéger les populations et défendre les ressources naturelles. Du fait de leurs activités, la vie de leurs proches est également en danger.

 

Passez à l'action

  • Envoyez un appel en utilisant vos propres mots ou en vous inspirant du modèle de lettre ci-dessous.
  • Please take action before 9 mars 2021.
  • Preferred language: espagnol. You can also write in your own language.
  • Info COVID-19 - Distribution du courrier dans le monde:
    L’envoi de lettres PRIORITY est possible dans presque tous les pays. Veuillez vérifier sur le site Internet de la Poste Suisse, dans les Restrictions de circulation, si des lettres sont actuellement envoyées au pays de destination.
    Faute de quoi nous vous demandons d'envoyer votre lettre par e-mail, fax ou les médias sociaux (si disponibles) et/ou de l'envoyez via l'ambassade avec la demande de transmission à la personne désignée.

Modèle de lettre

Monsieur le Ministre,

Je vous écris pour vous faire part de mon inquiétude pour la sécurité des membres de la FEDEPESAN (Fédération des pêcheurs artisanaux, écologistes et touristiques du département de Santander), une organisation écologiste qui défend l’eau et les écosystèmes dans le département de Santander.

Depuis septembre 2020, ses membres ont reçu des menaces de mort à au moins cinq reprises, les dernières remontant au 8 février. À cette date, des personnes non identifiées ont distribué des tracts menaçants à proximité du domicile du vice-président de la FEDEPESAN, l’informant qu’il avait 72 heures pour quitter le territoire, sans quoi il deviendrait une cible militaire pour l’Armée de libération nationale (ELN).

Je vous prie instamment de prendre des mesures de protection collective en faveur des membres de la FEDEPESAN, après consultation de ces personnes et avec leur accord.

Veuillez agréer, Monsieur le Ministre, l'expression de ma haute considération,

Appels à

Ministre de l’Intérieur 
Daniel Palacios
Carrera 8 No. 7 - 83,
Bogotá D. C.
Colombie

Courriel : daniel.palacios@mininterior.gov.co
Twitter : @DanielPalam

 

Copies à

Ambassade de la République de Colombie
Zieglerstrasse 29
3007 Berne

Fax: 031 350 14 09
E-mail: esuiza@cancilleria.gov.co
7 Briefe verschickt  
My Urgent Actions
Fürs Mitzählen lassen Ihres Briefes und Update-Funktion zu nutzen müssen Sie sich
einloggen oder
anmelden
Downloads
UA 018/21 english
Microsoft Word Document, 31.8 kB
UA 018/21 espagnol
Microsoft Word Document, 119.3 kB
UA 018/21 deutsch
Microsoft Word Document, 31.7 kB
UA 018/21 français
Microsoft Word Document, 43.6 kB
Mehr zum Thema

Menschenrechtsverteidiger

Grundlegende Infos über die Menschenrechte und die verschiedenen internationalen Abkommen. Mehr