Benutzerspezifische Werkzeuge
Amnesty Urgent Actions
Startseite Urgent Actions 2013 09 Community leader killed, others at risk
UA 266/13
Colombie
Abgeschlossen am 7. November 2013

Un dirigeant associatif tué, d’autres personnes en danger

AI-Index: AMR 23/044/2013

Un dirigeant associatif a été tué dans le nord de la Colombie alors qu’il s’apprêtait à retourner dans la municipalité d'Ituango, d’où des centaines d’opposants à la construction d’un barrage ont été expulsés de force.

Le 17 septembre, le dirigeant associatif et mineur artisanal Nelson Giraldo a été tué sur les rives de la rivière Cauca dans un endroit connu sous le nom de Sardinas, dans la municipalité d’Ituango, dans le département d’Antioquia. Il était le dirigeant du mouvement Ríos Vivos d’Antioquia, qui représente des personnes qui ont été déplacées de plusieurs villages du nord et de l'ouest du département d'Antioquia depuis mars 2013. Nelson Giraldo a été touché par balles à la poitrine et aux jambes et a eu la gorge tranchée. Il s’était rendu sur place pour voir si sa famille et lui pouvaient revenir à Ituango. Le 9 septembre, un tribunal de Medellín avait demandé aux autorités de donner une suite favorable à la demande de protection collective formulée par Ríos Vivos.

À la suite de menaces de groupes paramilitaires, d’attaques de la guérilla, de combats entre l’armée et la guérilla, et de l’arrestation de nombreux opposants à la construction du barrage Hidroituango sur la rivière Cauca, environ 250 mineurs travaillant à leur compte et autres personnes tirant leurs revenus de la rivière ont fui la région. Ces dernières années, les personnes s’opposant au projet hydroélectrique Hidroituango ont souvent été accusées par l’armée d’appartenir à la guérilla, risquant ainsi d'être arrêtées de manière arbitraire. Les personnes accusées de collaborer avec la guérilla sont fréquemment victimes de graves violations des droits humains telles que des exécutions extrajudiciaires, des disparitions forcées, des déplacements forcés et des menaces. Les mineurs travaillant à leur compte et les autres personnes vivant dans les 12 municipalités touchées par la construction du barrage craignent de perdre leur moyen de subsistance.

COMPLÉMENT D’INFORMATION

Ríos Vivos est un mouvement de citoyens colombiens affectés par des projets énergétiques à grande échelle et notamment des barrages et autres chantiers portant atteinte selon eux à leur accès aux ressources en eau. Cette organisation mène également campagne pour protéger les moyens de subsistance des personnes vivant dans les régions touchées par ces projets énergétiques. Les membres de ce groupe veulent défendre les droits civils, politiques, économiques, sociaux, culturels et environnementaux des personnes affectées par ces projets économiques à grande échelle. Plusieurs associations, groupes et particuliers des municipalités d'Ituango, San Andrés de Cuerquía, Toledo, Briceño, Yarumal, Sabanalarga, Liborina et Olaya affectés par le projet hydroélectrique Hidroituango appartiennent au mouvement Ríos Vivos d’Antioquia.

Le barrage Hidroituango est construit dans une zone de conflit armé. Dans les années 1990, des groupes paramilitaires ont commis plusieurs massacres à Ituango de connivence avec les forces de sécurité. Ituango est l’une des municipalités affectées par le barrage. La justice n'a pas été rendue dans nombre de ces affaires de violations des droits humains, et les personnes qui luttent contre cette impunité reçoivent des menaces.

Tout au long du conflit armé en Colombie, les membres d’organisations de défense des droits humains, de syndicats et d’autres organisations à vocation sociale ont souvent été accusés par les forces de sécurité et les paramilitaires de collaborer ou de sympathiser avec la guérilla. Ils sont donc souvent victimes de menaces, de disparitions forcées ou d’homicides. Des défenseurs des droits humains ont également été menacés ou tués par des membres de la guérilla les accusant de collaborer avec l’ennemi.


Noms : Nelson Giraldo (h) et les membres du mouvement Ríos Vivos du département d’Antioquia

 

12 Briefe verschickt  
My Urgent Actions
Fürs Mitzählen lassen Ihres Briefes und Update-Funktion zu nutzen müssen Sie sich
einloggen oder
anmelden
Downloads
UA 266/13 english
Microsoft Word Document, 58.0 kB
UA 266/13 espagnol
Microsoft Word Document, 191.5 kB
UA 266/13 deutsch
Microsoft Word Document, 60.5 kB
UA 266/13 français
Microsoft Word Document, 58.5 kB