Benutzerspezifische Werkzeuge
Amnesty Urgent Actions
Startseite Urgent Actions 2013 07 Human rights activists abducted
UA 200/13
Honduras
Abgeschlossen am 10. September 2013

Enlèvement de défenseurs de droits humains

AI-Index: AMR 37/008/2013

Deux bénévoles étrangers, qui accompagnaient une communauté hondurienne dont des membres font campagne contre un projet minier, ont été enlevés récemment sous la menace d’une arme. Bien qu’ils aient été relâchés, leur sécurité et celle de la communauté ne sont pas assurées.

Le 24 juillet, la Française Orlane Vidal et le Suisse Daniel Langmeier, qui travaillent tous les deux pour le Projet d’accompagnement au Honduras (PROAH), se sont rendus auprès de la communauté de Nueva Esperanza (département d’Atlántida) pour traiter des questions de protection et d’accompagnement international. Depuis 2012, en effet, les membres de la communauté faisant campagne contre un projet minier local sont menacés et harcelés.

Les deux bénévoles étaient hébergés par une famille qui participe activement à la campagne et a été victime récemment de manœuvres d’intimidation. Le 25 juillet à 9 heures du matin, sept hommes lourdement armés de fusils se sont approchés de la maison. Une trentaine d’autres personnes portant des machettes ont encerclé l’habitation. Les hommes armés sont entrés en force et, sous la menace de leurs fusils, ont ordonné aux bénévoles de partir. Des coups de feu ont alors retenti dans le voisinage ; les militants ont appris plus tard que le propriétaire de la maison avait été suivi par des inconnus non loin de là. La tension est devenue palpable chez les hommes armés, qui ont chargé leurs fusils. Ils ont qualifié les bénévoles de communistes et de membres de la résistance, ils ont déclaré que, par leur faute, ils ne pouvaient pas travailler aux mines.

Orlane Vidal et Daniel Langmeier ont été contraints à se rendre à pied dans la communauté de Nueva Esperanza. Certains des hommes ont adressé des remarques menaçantes et à caractère sexuel à Orlane Vidal. Une fois sur place, leurs appareils photographiques et leurs téléphones portables ont été examinés et les clichés de véhicules d’entreprise, supprimés. Le chef du groupe armé a indiqué aux bénévoles que, s’ils revenaient, ils « disparaîtraient dans les bois ». Les deux bénévoles ont ensuite été forcés à monter dans un pick-up, à bord duquel ils ont été maintenus en joue par deux hommes lourdement armés. Les conducteurs leur ont ordonné de ne pas évoquer publiquement ce qui s’était passé. Finalement, Orlane Vidal et Daniel Langmeier ont été relâchés à un arrêt de bus de Nueva Florida. Ils ont ensuite porté plainte auprès des autorités.

COMPLÉMENT D’INFORMATION

Les deux bénévoles ont informé les autorités locales de leur visite à leur arrivée à Nueva Esperanza. Malgré cela, la police n’a effectué aucune intervention officielle pendant qu’ils étaient aux mains de leurs ravisseurs.
Le PROAH est géré par l’organisation américaine à but non lucratif Friendship Office of the Americas. Il fournit des accompagnateurs pour protéger des défenseurs des droits humains honduriens depuis 2010. Des bénévoles venant d’Europe et d’Amérique du Nord escortent des particuliers et des membres d’organisations jugés en danger, dans le but de décourager toute violence et d’améliorer le respect des droits humains.
En avril 2012, deux membres du PROAH ont été menacés par texto (voir l’AU 136/12, http://amnesty.org/fr/library/info/AMR37/008/2012/fr).
De nombreuses populations – notamment les peuples indigènes, les Afro-Colombiens et les communautés paysannes – considèrent que les terres, le territoire et les ressources naturelles sont fondamentaux du point de vue de leur identité, de leur culture et de leur mode de vie. Cependant, le développement de projets de grande ampleur en Amérique latine, comme dans le domaine des industries extractives, a multiplié les différends concernant la maîtrise des terres et des ressources naturelles. Dans ce contexte, plusieurs attaques et agressions ont visé récemment des défenseurs des droits humains. Pour en savoir plus, veuillez-vous référer au document intitulé Transformer la douleur en espoir. Les défenseur-e-s des droits humains dans les Amériques (AMR 01/006/2012, http://www.amnesty.org/fr/library/info/AMR01/006/2012/fr).
Au Honduras, Amnesty International a enregistré une hausse du nombre de menaces de mort et d’agressions visant des membres influents de la société civile, des défenseurs des droits humains, des journalistes et des blogueurs, comme elle l’indique dans le document susmentionné. Pour en savoir plus, veuillez consulter la déclaration publique intitulée Amnistía Internacional condena los recientes asesinatos de personas que defienden la justicia, la igualdad y los derechos humanos (AMR 37/007/2013, http://www.amnesty.org/es/library/info/AMR37/007/2013/es, en espagnol).


Noms : Orlane Vidal, Daniel Langmeier

9 Briefe verschickt  
My Urgent Actions
Fürs Mitzählen lassen Ihres Briefes und Update-Funktion zu nutzen müssen Sie sich
einloggen oder
anmelden
Downloads
UA 200/13 english
Microsoft Word Document, 59.0 kB
UA 200/13 français
Microsoft Word Document, 59.0 kB
UA 200/13 deutsch
Microsoft Word Document, 62.0 kB
UA 200/13 espagnol
Microsoft Word Document, 118.0 kB
Mehr zum Thema

Menschenrechtsverteidiger

Grundlegende Infos über die Menschenrechte und die verschiedenen internationalen Abkommen. Mehr