Benutzerspezifische Werkzeuge
Amnesty Urgent Actions
Startseite Urgent Actions 2011 03 Ahmadiyya community at risk
UA 077/11
Indonésie
Abgeschlossen am 27. April 2011

La communauté Ahmadiyya est en danger

AI-Index: ASA 21/008/2011

La communauté Ahmadiyya, qui constitue une minorité religieuse en Indonésie, doit de plus en plus faire face à des restrictions, des actes d’intimidation et des agressions à cause de ses convictions religieuses.

Depuis que trois ahmadis ont été tués le 6 février dans le sous-district de Cikeusik (province de Banten), les membres de la communauté Ahmadiyya subissent de plus en plus de restrictions, de manœuvres d’intimidation et d’agressions en raison de leurs croyances. Au moins quatre provinces indonésiennes (Sulawesi-Sud, Java-Ouest, Java-Est et Banten) ont depuis lors introduit de nouvelles réglementations restreignant les activités des ahmadis. Elles interdisent notamment à ces derniers de distribuer des brochures, de mettre des pancartes devant leurs bureaux et leurs lieux de culte, et de porter tout signe indiquant leur religion.

Des groupes locaux de défense des droits humains ont rassemblé des informations sur des cas d’actes d’intimidation commis par des militaires indonésiens à l’encontre d’ahmadis. Selon eux, dans plusieurs districts de Java-Ouest des membres de l’armée se rendent au domicile d’ahmadis, rassemblent des informations sur les membres de la communauté Ahmadiyya et demandent à certains d’entre eux de signer des déclarations sous serment indiquant qu’ils renoncent à leur foi. Des attaques contre des biens appartenant à des ahmadis ont également été signalées. Le 11 mars, plusieurs ont été lancées contre les domiciles respectifs de quatre ahmadis à Ciareteun, dans la province de Java-Ouest. Le lendemain, la police du district de Bogor aurait réuni des ahmadis dans un village, les informant des nouvelles réglementations restreignant leurs activités et leur disant de partir s’ils craignaient pour leur sécurité. Le 13 mars dans la même province, environ 40 manifestants seraient entrés par effraction dans un lieu de culte ahmadi dans le village de Cipeuyeum, dans le district de Cianjur et auraient brûlé des centaines de livres.

Le droit à la liberté de religion est garanti par la Constitution indonésienne. De plus, l’article 18 du Pacte international relatif aux droits civils et politiques, auquel l’Indonésie est partie, dispose que « ce droit implique la liberté d’avoir ou d’adopter une religion ou une conviction de son choix » et que « nul ne subira de contrainte pouvant porter atteinte à sa liberté d’avoir ou d’adopter une religion ou une conviction de son choix ».

INFORMATIONS GÉNÉRALES

La communauté Ahmadiyya est un groupe religieux qui se considère rattaché à l’Islam, bien que bon nombre de formations musulmanes traditionnelles considèrent ses croyances comme hérétiques.
Amnesty International a rassemblé des informations sur de nombreux cas d’actes d’intimidation et de violences à l’encontre de membres de cette communauté, notamment des attaques et des incendies ciblant des lieux de culte et des habitations ahmadis, perpétrés par des groupes radicaux dans différentes parties de l’Indonésie<0} et amenant parfois des ahmadis à partir. Dans la plupart des cas, les auteurs de violences contre la communauté Ahmadiyya restent impunis et en cas d’agression, les autorités tendent à reprocher aux minorités leurs « idées déviantes ». Les actes de harcèlement et les attaques dont cette communauté est la cible sont également attisés par le décret interministériel promulgué en 2008 qui interdit aux ahmadis de promouvoir leurs activités.

Trois membres de la communauté Ahmadiyya ont été lynchés sur l’île de Java le 6 février tandis que plus d’un millier de personnes armées de pierres, de machettes, de sabres et de lances ont fait irruption dans la maison d’un dirigeant ahmadi dans le sous-district de Cikeusik, dans la province de Banten. Douze personnes ont été arrêtées à la suite de cet épisode.
Pour plus d’informations, consultez les documents suivants :
Communiqué de presse : L’Indonésie doit s’engager à faire respecter la liberté de religion, 23 février 2011
http://www.amnesty.org/fr/news-and-updates/indonesia-must-commit-freedom-religion-2011-02-23

Communiqué de presse : Les autorités indonésiennes doivent enquêter sur les homicides de membres de la communauté Ahmadiyya (PRE 01/051/2011), 7 février 2011
http://www.amnesty.org/fr/for-media/press-releases/indonesian-authorities-must-investigate-ahmadiyya-killings-2011-02-07
Déclaration publique : Indonesia: Government must find adequate housing for displaced Ahmadiyya community in Lombok (ASA 21/010/2010), 8 juillet 2010
http://amnesty.org/en/library/info/ASA21/010/2010/en
Document : Displaced and forgotten: Ahmadiyya in Indonesia (ASA 21/006/2010), 8 juillet 2010 http://www.amnesty.org/en/library/info/ASA21/006/2010/en

 

8 Briefe verschickt  
My Urgent Actions
Fürs Mitzählen lassen Ihres Briefes und Update-Funktion zu nutzen müssen Sie sich
einloggen oder
anmelden
Downloads
UA 077/11 english
Microsoft Word Document, 61.5 kB
UA 077/11 français
Microsoft Word Document, 60.0 kB
UA 077/11 espagnol
Microsoft Word Document, 144.5 kB
Mehr zum Thema

Menschenrechtsverteidiger

Grundlegende Infos über die Menschenrechte und die verschiedenen internationalen Abkommen. Mehr