Benutzerspezifische Werkzeuge
Amnesty Urgent Actions
Startseite Urgent Actions 2010 10 Chinese artist beaten by police Trial date scheduled for Chinese artist
FI 215/10-1
Chine
Abgeschlossen am 23. Dezember 2010

Une date a été arrêtée pour le procès d’un artiste chinois

AI-Index: 17/044/2010

Le procès de l’artiste et militant chinois Wu Yuren doit se dérouler le 17 novembre devant le tribunal de Wenyuhe, à Pékin. Wu Yuren a été arrêté en mai et aurait été battu par la police. Il n’a pas été autorisé à recevoir de soins médicaux.

Le procès de Wu Yuren pour « entrave à un service public » doit débuter à 9 h 30 le 17 novembre devant le tribunal de Wenyuhe. L’audience sera publique mais le tribunal a informé l'avocat de Wu Yuren qu’une seule personne pourrait venir soutenir Wu Yuren en dehors de son avocat, la salle d’audience étant « trop petite ».

Wu Yuren est en détention dans les locaux de la police depuis le 31 mai. Alors qu'il s’était rendu au poste de police pour accompagner un ami et l’aider à déposer une plainte contre son propriétaire, Wu Yuren a été emmené par quatre ou cinq policiers. Il aurait été roué de coups avant d'être placé en garde à vue au poste de police. Le lendemain matin, son ami l’a vu quelques instants et a remarqué qu'il n’avait plus du tout de force dans l'un de ses bras. Au cours d’une rencontre avec Wu Yuren, son avocat a également constaté des blessures qui semblaient avoir été provoquées par les coups qu’il aurait reçus. Les autorités ont refusé d’enquêter sur les affirmations selon lesquelles il aurait été battu et n’ont pas autorisé cet homme à bénéficier d'un bilan médical ni de soins.

Wu Yuren est un artiste de premier plan. C’est également l’un des signataires de la Charte 08, dont le prix Nobel de la paix, Liu Xiaobo, est l’un des rédacteurs. Ce texte propose des réformes juridiques et politiques en Chine dans le but d’établir un régime démocratique respectueux des droits humains.

INFORMATIONS GÉNÉRALES

L’attribution du prix Nobel de la paix à Liu Xiaobo a attiré l’attention de la communauté internationale sur les persécutions que font subir les autorités chinoises aux personnes qui exercent pacifiquement leurs droits, notamment en exprimant leurs opinions politiques. En décembre 2008, Liu Xiaobo a été condamné à l’issue d’un procès inique à 11 ans de prison pour « incitation à la subversion de l’État ».

L’article 18 de Code de procédure pénale chinois dispose que le Parquet populaire est responsable de la surveillance des lieux de détention ainsi que des enquêtes et des poursuites dans les cas d'infractions commises par des employés de l'État. En 2006, le Parquet populaire suprême a annoncé que tous les interrogatoires de suspects feraient l’objet d’un enregistrement vidéo. Cette mesure devait être effective dans toute la Chine fin 2007.

8 Briefe verschickt  
My Urgent Actions
Fürs Mitzählen lassen Ihres Briefes und Update-Funktion zu nutzen müssen Sie sich
einloggen oder
anmelden
Downloads
UA 215/10-1 english
Microsoft Word Document, 56.5 kB
UA 215/10-1 français
Microsoft Word Document, 57.0 kB
UA 215/10-1 deutsch
Microsoft Word Document, 59.0 kB
Aktionsabfolge