Accueil
Accueil A propos des Actions urgentes UA News 2011 Bangladesh : Manik, 20 ans, libéré

Bangladesh : Manik, 20 ans, libéré

copy_of_bengali_400.gif

Manik, 20 ans, a été relâché le 29 mars 2011. Il était détenu sans inculpation au Bangladesh depuis le 8 mars risquait d’être victime d’actes de torture et d’une exécution extrajudiciaire. Il a été arrêté par les forces de sécurité, alors qu’il était en train de montrer à ses proches l’endroit où son frère aîné avait été tué le 12 février 2011.

Le 7 février, le Bataillon d’action rapide (RAB) a arrêté Manik et son frère Shahid, âgé de 25 ans. Le premier a été relâché le jour-même mais Shahid a été maintenu en détention. La police a plus tard affirmé que ce dernier était un criminel et qu’il avait été tué au cours d’une « fusillade » avec le RAB. La famille des deux jeunes hommes réfute cette déclaration et affirme que Shahid était en détention policière au moment où il a été abattu.

Le RAB a averti la famille de Manik et Shahid qu’elle devait se taire à propos de cet épisode. Probablement arrêté le 8 mars par la police pour que ses proches fassent ce qu’on leur demandait, Manik aurait été frappé au moment de son interpellation.

Amnesty International pense, que l’Action urgente du 15 mars (UA 073/11) a peut-être contribué à faire pression sur les autorités bangladaises pour libérer cet homme.

Besoin de vous!

Choisissez parmi les actions ci-dessous, pour lesquelles peu de lettres ont été envoyées

UA 160/20 Paraguay | (1 lettres envoyées) Indigenous land defender attacked
UA 159/20 Bolivia | (2 lettres envoyées) Defenders’ lives at risk
UA 129/20 Bangladesh | (7 lettres envoyées) Professor sacked, threatened
UA 140/20 Chine | (7 lettres envoyées) Peaceful protesters targeted in Inner Mongolia
UA 149/20 Bangladesh | (7 lettres envoyées) Professor terminated for Facebook post