Accueil
Accueil A propos des Actions urgentes Ecrire des lettres

Écrire des lettres

 

Les Actions urgentes sont plus efficaces quand elles respectent les consignes données et contiennent toutes les revendications mentionnées par Amnesty International. Elles doivent être courtes, polies et formulées de façon neutre. Les e-mails sont rapides, les lignes de fax sont souvent interrompues et les lettres sont le signe le plus visible de la protestation.

Que faut-il écrire?

  • Tenez-vous aux revendications d’Amnesty International et n’écrivez une lettre que jusqu’à la date limite d’une Action urgente. Il est très important de ne pas envoyer plus tard que la date d'expiration !
  • Ecrivez poliment et brièvement, mais de façon déterminée. Référez-vous à Amnesty International.
  • Ne placez pas les revendications dans un contexte politique. Les droits humains doivent être respectés quel que soit le système politique.
  • Dans la mesure du possible, écrivez dans la langue du destinataire ou dans une des langues proposées. Mettez en gras le nom des personnes pour lesquelles vous vous engagez. C’est surtout la rapidité et le grand nombre des lettres qui font l’efficacité des Actions urgentes, pas en première ligne les formulations individuelles.
  • Il est important d’envoyer une copie de votre lettre à l’ambassade en Suisse, car elle arrivera plus rapidement et que le personnel de l’ambassade comprend généralement le français/l’anglais.
  • Vous pouvez utiliser la lettre modèle qui est mise à votre disposition. Si vous avez du temps, ne changez pas seulement l’adresse du destinataire, mais mentionnez également votre lien avec Amnesty International : «en tant que membre / militant·e d’Amnesty International».

E-mail, fax ou lettre?

  • Les e-mails sont rapides, mais aussi rapidement effacés ou filtrés. Si vous recevez à plusieurs reprises des informations d’échec de l’envoi sur une adresse e-mail, merci de nous contacter pour que nous supprimions cette adresse. Merci de nous donner dans ce cas le numéro de l’Action urgente ou le lien sur l’Action urgente.
  • Les numéros de fax sont également souvent surchargés ou débranchés. Vous pouvez également nous en informer.
  • Une lettre normale (jusqu’à 20 grammes) coûte en Europe CHF 1,40, hors Europe CHF 1,90. Les lettres sont le moyen le plus sûr et le plus visible de votre protestation et justifient donc de payer ce montant.

Autres indications

  • Amnesty International ne connaît aucun cas où des participant·e·s aux Actions urgentes ont eu des restrictions lors de voyages ou demandes de visa. Cette indication est basée sur plusieurs années d’expérience, mais Amnesty International ne peut vous donner de garantie que cela reste ainsi à l’avenir.
  • Il peut arriver que les autorités répondent à vos lettres. Nous nous intéressons à recevoir ces réponses et nous vous remercions donc de nous les envoyer (copie, fax, scan).
  • Si vous n’habitez pas en Suisse, envoyez une copie de vos lettres à l’ambassade dans votre pays de résidence. Vous trouverez les adresses des ambassades sur internet, dans l’annuaire téléphonique ou éventuellement auprès de la Section d’Amnesty dans votre pays.
  • Y compris des lettres qui ne sont pas formulées dans la langue du destinataire peuvent avoir un impact. Amnesty International a connaissance de cas où des lettres ont même été traduites par des autorités.
Besoin de vous!

Choisissez parmi les actions ci-dessous, pour lesquelles peu de lettres ont été envoyées

UA 204/18 Venezuela | (3 lettres envoyées) 59 people deprived of their liberty
UA 207/18 Colombia | (3 lettres envoyées) Land claimant leader at risk
UA 206/18 Thailand | (4 lettres envoyées) Bahraini refugee risks deportation
UA 200/18 Chine | (6 lettres envoyées) Workers arrested for trying to set up trade union
UA 191/18 Hong Kong (Chine) | (6 lettres envoyées) Nine umbrella movement leaders to stand trial